Retour sur l’atelier Syrtals du forum UNIVERSWIFTNET

Retour sur l’atelier Syrtals du forum UNIVERSWIFTNET

Thierry-Dinard-1394

Thierry DINARD

Directeur du développement
commercial groupe & expert
financement

Retour sur l’atelier Syrtals du forum UNIVERSWIFTNET

Comme chaque année depuis sa création, SYRTALS a participé à la journée UNIVERSWIFTNET intitulée « Hello Goodbye » en référence au Brexit. L’atelier organisé par Syrtals portait sur le paiement instantané avec un focus sur la comparaison entre le programme FASTER PAYMENTS du Royaume-Uni (FPS) et le nouveau programme de virement instantané européen (SCT INST) en phase de déploiement en Europe. Voici un résumé les différents sujets exposés.

Les cas d’usage au Royaume-Uni du paiement instantané pour les entreprises ont été passés en revue. Alors qu’en 2008, le montant maximum était de 10 000 £, il est passé à 100 000 £ en septembre 2010, puis à 250 000 £ en octobre 2015.

Le paiement instantané a séduit les entreprises au Royaume-Uni pour 3 raisons :

  • Sa rapidité. Les assureurs ont été les premiers à se saisir de ce nouveau mode de paiement pour payer immédiatement les sinistres urgents, les facturiers pour rembourser des erreurs de paiements et calmer le client et les distributeurs pour gérer leur stock au plus près en organisant des livraisons du jour pour le lendemain),
  • Sa flexibilité (pour payer les salaires des employés en contrats hebdomadaires ou courts),
  • Sa garantie qui offre la certitude que les fonds sont arrivés et à quelle date exacte.

Sur les 3 types de virements de FPS (immédiats unitaires, permanents et différés), c’est ce dernier qui est utilisé par les entreprises en paiement B2C, avec un montant moyen de 2037 £ en 2018.

En mars 2018, FPS a ouvert son mode d’accès pour l’ouvrir aux établissements de paiement et de monnaie électronique grâce au modèle « directly connected non settling participant » qui a permis de porter à 31 le nombre de participants au programme.

 En Europe, l’actualité du SCT Inst, avec les dernières statistiques de STET et de EBA Clearing RT1 (100 000 transactions par jour) et le démarrage de la nouvelle chambre de compensation TIPS en novembre 2018 dont le mode de connexion comme Instructing party permet de relier les différentes chambres de compensation entre elles, pour assurer une atteignabilité totale des bénéficiaires dès 2020.

Les nouveaux modes de connectivité qui sont désormais possibles grâces aux API. FPS a introduit récemment un nouveau mode de remises bancaires par lequel les entreprises envoient par API leur remises de Faster Payments directement à FPS, sans passer par leur banque.

D’autres modèles se font jour en Europe, comme la possibilité de connecter l’ERP de l’entreprise à l’API d’une banque pour générer un virement instantané dès la conclusion d’une transaction commerciale (dénouement d’une opération de trade finance gérée en blockchain, paiement d’un chauffeur de VTC en même temps que le débit carte du passager est opéré, règlement de sinistres assurances, …).

On peut ainsi imaginer des modèles de communication bancaires complémentaires, ne passant plus par le modèle traditionnel de l’EDI SWIFT ou EBICS.

L’initiation de paiement, qui entre en vigueur le 14 septembre 2019. L’industrie financière britannique travaille déjà d’arrachepied sur le Request for Payment, qui pourrait grandement modifier les règlements en C2B, au détriment du SDD.

L’exposé a mis en exergue que l’appropriation de l’IP par les entreprises ne peut qu’accompagner une transformation digitale profonde de l’entreprise et non la précéder.

Nous avons conclu notre atelier sur le fait que ces nouvelles initiatives de SCT Inst, d’initiation de paiement et plus largement l’open banking contribueront à rendre la supply chain financière encore plus performante pour s’adapter aux mutations de l’activité commerciale et industrielle qu’elle sert.

Si vous souhaitez en savoir plus le support de l’atelier est disponible sur demande. tdinard@syrtals.com

Article précédent
Ingénieur Commercial Junior chez Syrtals
Article suivant
Les conditions de succès des nouveaux moyens de paiement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu