SEPAmail : UNE OPPORTUNITE A SAISIR POUR LES BANQUES ET LES ENTREPRISES

Le premier service SEPAmail de règlement de facture sera lancé en 2014. Il ouvre la voie à un nombre important de fonctionnalités et de services à valeur ajoutée pour les banques, les  entreprises et les particuliers.

Contexte

SEPAmail est un réseau interbancaire sécurisé, basé sur internet. Il permet l’échange de messages normés entre les entités financières adhérentes au réseau. Ce dernier véhicule des messages non financiers (mandats, factures, devis…) et évolue ainsi en parallèle des réseaux interbancaires de paiements classiques. La coexistence de ces deux réseaux permet de développer des fonctionnalités et des services innovants.

En complément de l’espace interbancaire  où les messages sont échangés selon une norme précise et commune à l’ensemble des adhérents financiers, SEPAmail propose également un espace concurrentiel. C’est cet espace qui permet les échanges entre les entités financières adhérentes et leurs clients. Et c’est dans cet espace que les entités financières pourront tirer leur épingle du jeu pour proposer des services à forte valeur ajoutée et à la pointe de l’innovation.

La gestion de trésorerie est devenue une préoccupation du management, au point d’être envisagée comme un outil de pilotage.

Dans ce cadre, il est intéressant d’étudier chacun des axes d’amélioration possibles de la gestion de trésorerie, parmi lesquels :

  • La visibilité optimale sur le cash disponible : grâce à des solutions de reporting ou des solutions de centralisation de la trésorerie (ZBA, cashpooling, pooling notionnel, sweeping , cashpooling international, etc.).
  • La gestion des prévisions : les circuits d’information, leur qualité, leur degré de finesse, leur périmètre (comptabilité, la paie, les ventes, etc.) peuvent être améliorés.
  • La connaissance des paiements et des encaissements : la mutualisation des outils de communication bancaire peut se faire à différents degrés de centralisation. Les informations véhiculées servent également aux prévisions. Les solutions de reporting facilitent le traitement des impayés.
  • La gestion du change : la gestion de flux multidevises induit un risque de change et la prise en compte des positions en devises dans les soldes.
  • L’organisation de la relation bancaire : le nombre de banques, le nombre de comptes, les conditions bancaires, les services, les reportings, les nouveaux moyens de paiement disponibles sont les thèmes majeurs de la relation bancaire et sont autant d’opportunités d’optimisation.
  • L’analyse bilancielle : des méthodes comme la titrisation de créances, l’affacturage ou le reverse factoring améliorent sensiblement le besoin en fonds de roulement.
  • Enfin, le pilotage ne peut être efficace qu’avec un reporting adapté, incluant les positions et la mesure des risques, tant financiers qu’opérationnels.

sepamail

Lancé en 2008 à l’initiative de BPCE, le réseau SEPAmail s’est largement étendu au sein de la communauté bancaire française. Il compte parmi ses adhérents en 2014, cinq des plus grandes banques françaises (BNP Paribas, BPCE/ Natixis, CM-CIC, la Société Générale, le Crédit Agricole) et sera certainement amené à poursuivre son expansion.

SEPAmail propose plusieurs services:

  • RUBIS : Le service de règlement de facture a entre autres pour vocation de remplacer  les produits de niche tels que le TIP ou le chèque. Il répond ainsi à la contrainte imposée par la « End Date » SEPA pour les paiements de niche (1er février 2016) ainsi qu’à la demande du ministère des finances de disposer d’un moyen de paiement à la « main » du client, ou « virement de proximité ».
  • DIAMOND : Le service de fiabilisation des données bancaires devrait être le prochain à être lancé.
  • D’autres services sont également à l’étude, ouvrant ainsi un champ large de possibilités et d’opportunités pour les banques et leurs clients.

SEPAmail répondra également à l’un des points de l’agenda de Lisbonne et Europe 2020 sur la dématérialisation des informations et des factures liées au paiement. En effet, la  dématérialisation des documents est à l’origine l’angle d’attaque de services à valeur ajoutée tels que RUBIS.

Opportunités

SEPAmail offre d’ores et déjà des opportunités aux banques et aux entreprises. De nouveaux services à valeur ajoutée sont très prochainement attendus.

Pour les banques :

SEPAmail permet aux banques :

  • De proposer un service de paiement alternatif aux paiements de niche (TIP, télé règlement) ainsi qu’au chèque,
  • D’être à la pointe de l’innovation en proposant des services de paiement à forte valeur ajoutée,
  • De capter de nouveaux clients ou de fidéliser ses clients grâce au développement d’une offre de service compétitive,
  • De réduire ses coûts et ses délais de traitement grâce à la dématérialisation des documents,
  • D’avoir une attitude éco-responsable via la dématérialisation des documents.

Pour les entreprises :

SEPAmail offre des opportunités notamment autour de la problématique d’encaissement, qui est  au cœur des préoccupations des entreprises à savoir :

  • Faciliter le parcours client dans le règlement de la facture,
  • Proposer un service de paiement complémentaire à forte valeur ajoutée à ses clients (respect de la confidentialité, utilisation des supports innovants tels que les tablettes et Smartphones, banque en ligne),
  • Réduire ses coûts et ses délais de traitement grâce à la dématérialisation des documents (par rapport à la voie postale,…),
  • Avoir une attitude éco-responsable via la dématérialisation des documents,
  • Réduire le délai d’encaissement grâce au rapprochement automatisé (référence créancier).
Offres Syrtals

Syrtals se positionne comme un expert de SEPAmail, et met cette expertise à votre disposition que vous soyez une banque, une entreprise ou un éditeur.

Syrtals est intervenu depuis les prémices du projet en participant à l’élaboration et à la mise en place de l’expérimentation de SEPAmail avec les banques adhérentes et en travaillant avec les éditeurs qui ont créé la solution. Par ailleurs, lors du salon UniverSwiftnet de mars 2012, Syrtals a animé un atelier SEPAmail en étroite collaboration avec Natixis.

Au-delà de cette expertise spécifique au SEPAmail, Syrtals maîtrise parfaitement les moyens de paiement classiques ainsi que les processus métier (bancaire et entreprises), ces deux points entrant directement en jeu dans le développement des services à valeur ajoutée SEPAmail.

Pour les banques :

Syrtals s’adresse aussi bien aux banques adhérentes au réseau SEPAmail qu’à celles désireuses d’y accéder.

Pour les banques adhérentes, Syrtals intervient à plusieurs niveaux pour vous accompagner dans la définition et la mise en place des services à valeur ajoutée que vous proposerez à vos clients. Ces services pourront être matérialisés sur les différents canaux clients (Banque en ligne, Smartphones, Tablettes, DAB/GAB…).

L’offre Syrtals englobe les points suivants :permet aux banques :

  • Stratégie & Marketing :
    •  Etude de marché (avancement des travaux des partenaires de place)
    • Identification des services réalisables et des clients potentiels et cibles
    • Business plan (ROI)
    • Définition du contenu et du positionnement de l’offre de services
    • Définition des structures de tarification
    • Mise en marché d’offre
  • MOA :
    • Cadrage, Identification des impacts SI, Gap analysis (entre l’existant et la cible)
    • Etude du besoin et spécifications fonctionnelles
    • Définition des nouveaux processus métier (impact fort)
    • Qualification et conduite du changement
  • Vente et avant-vente :
    • Accompagnement à la commercialisation
    • Aide à la réponse à appels d’offres client
  • Aide à la recherche de partenariat avec les éditeurs (solutions clés en main)

Pour les banques désireuses d’adhérer au réseau SEPAmail, Syrtals peut également vous accompagner dans les phases amont :

  • Présentation d’un état de l’art des différentes composantes interbancaires de SEPAmail;
  • Support stratégique  et aide à la décision de go / no go sur les différentes fonctionnalités SEPAmail (offensif/défensif)

Pour les entreprises :

L’offre Syrtals s’adresse également aux entreprises (créanciers et facturiers).

Syrtals intervient sur les points suivants :

  • Etude d’opportunité et de faisabilité
  • Aide à la rédaction d’appel d’offres et sélection de la banque partenaire
  • Organisation d’une phase pilote RUBIS/SEPAmail
  • MOA (aide à la mise en œuvre) :
    • Cadrage, Identification des impacts SI, Gap analysis (entre l’existant et la cible)
    • Etude du besoin et spécifications fonctionnelles
    • Définition des nouveaux processus client (impact fort)
    • Qualification et conduite du changement

Pour les éditeurs :

Syrtals intervient également auprès des éditeurs :

  • Marketing :
    • Définition de l’offre produit (tant pour les entreprises que pour les banques)
    • Assistance à la formalisation du plan marketing et accompagnement commercial
  • MOA :
    • Définition du cahier des charges et des spécifications
    • Qualification
  • Participation aux réunions de démarrage et de gestion de projet
Bruno-joanidesGRD
Directeur d'activités Nouveaux services de paiement
Offre SEPAmail

SEPAmail : une opportunité à saisir pour les banques et les entreprises
Le premier service SEPAmail de règlement de facture sera lancé en 2014.

 

SEPA

Le SEPA est une réalité depuis le 28 janvier 2008 et l’introduction du SEPA Credit Transfer. Quelles opportunités pour l’entreprise ? Quels impacts sur les processus et le SI de l’entreprise ? Quelle organisation projet mettre en place ? Quelques clés pour tirer profit de ces changements et mener à bien votre projet.

 

Les nouveaux services de paiement

La transposition de la directive sur les services de paiement (DSP) en 2009 suivie par la 2ème directive sur la monnaie électronique (DME2) ont permis l’accès du marché des paiements à des nouveaux acteurs : les établissements de paiement (EP) et établissements de monnaie électronique (EME). Cependant, l’obtention d’un agrément d’EP ou d’EME délivré par les autorités de supervision bancaire de chaque pays reste un passage obligé avant la commercialisation des nouveaux services. Une aide extérieure fournie par des spécialistes peut alors s’avérer précieuse.

Payment Factory

Les centrales de paiement représentent des leviers d’amélioration en termes de gestion de la liquidité, de sécurisation des paiements, d’architecture des systèmes d’information, etc. Les évolutions actuelles sur les moyens de paiement les rendront encore plus attractives.