Service de paiement : les nouvelles tendances

Dans le monde des paiements, il convient de distinguer les moyens de paiement (le virement, le prélèvement, la carte et le chèque) des services de paiement qui sont davantage porteurs d’innovation. Les services de paiement s’appuient évidemment sur un moyen de paiement mais leur atout est presque d’en faire un sous-jacent, le mettant en arrière-plan. En effet, même s’il conserve ses règles de fonctionnement, le moyen de paiement, quel qu’il soit, est remplacé dans l’esprit du payeur par l’usage qu’il en a à travers le service qui lui est proposé.

Les exemples de supports de paiement faciles à utiliser sont nombreux : le mandat de prélèvement électronique pour les paiements sur Internet par prélèvement, le paiement de factures par acceptation d’une demande de règlement transmise par le créancier (SEPAmail RUBIS), l’achat de voitures entre particuliers évitant les fraudes aux faux chèques de banque (Depopass et Paycar), les cagnottes en ligne, etc. Ces exemples illustrent l’apport des nouveaux services de paiement dans l’amélioration du circuit de paiement, du mode de validation, de la sécurité, de la simplicité d’usage, etc., tant pour l’émetteur que pour le bénéficiaire.

Mais il reste encore de nombreux progrès à faire en matière de paiement. Notamment pour payer une consultation chez le médecin, des activités extra-scolaires, un don à une association… Toutes ces situations ne rencontreront pas un service de paiement adapté unique. D’autres services seront proposés et testés.

Tout laisse à penser que les services de paiement vont se multiplier au cours des années à venir pour répondre à de multiples situations. Tant qu’il y aura de la simplification d’usage possible ou une augmentation de la sécurité, de nouveaux services de paiement pourront être mis en place, pour le plus grand confort des utilisateurs.

 

Retrouvez l’intégralité de la newsletter de septembre 2017 ici…https://www.syrtals.com/newsletter-syrtals-septembre-2017/

arnaud-brunetonv2
Directeur d'activités Cash management