L’open banking et la banque de demain

Laurent-Rouillac-0633

Laurent ROUILLAC

PDG Syrtals SI
Le 14 septembre prochain, les banques vont mettre en place des API (Application Programming Interface) afin que les PSP accèdent aux données de leurs clients. Cette interface nouvelle est une petite révolution tant elle permet de créer des architectures de services intégrant de nouveaux rôles et de nouveaux acteurs. Cette évolution monte en puissance en Europe mais représente aussi une tendance mondiale.

Les acteurs traditionnels ont plutôt envisagé cette ouverture comme un risque mais en réalité l’ouverture des modèles offre de nouvelles opportunités. Elle augmente le périmètre de services et crée de la valeur additionnelle à condition de savoir raisonner en intégrant cette nouvelle dimension technologique dans son positionnement offre et clients. À terme, tous les acteurs vont bénéficier de nouveaux revenus.

Syrtals investit depuis sa création dans les nouvelles technologies et se positionne au cœur de ce mouvement. Les gagnants de cette révolution seront les entreprises capables non seulement d’intégrer cette technologie et d’accéder aux nouvelles sources de données, mais surtout de créer des partenariats en mode groupé. Les acteurs historiques ont donc tout intérêt à collaborer entre eux et au sein de ce nouvel écosystème.

C’est tout l’enjeu de l’open banking. La banque de demain ne se contentera pas d’aider un client uniquement lorsqu’il a besoin d’un service mais se positionnera en amont et en aval de ce besoin. Tous les acteurs, petits, gros, nouveaux ou historiques peuvent se saisir de ces nouvelles opportunités.

Article précédent
NewsLetter Syrtals juillet 2019
Article suivant
La guerre des e-wallets et du paiement mobile ne fait que commencer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu