Lutter contre la fraude en capitalisant sur les systèmes temps réel d’analyse comportementale et de scoring

Lutter contre la fraude en capitalisant sur les systèmes temps réel d’analyse comportementale et de scoring  

Dans un contexte concurrentiel poussant à l’instantanéité, les fraudeurs travaillent avec agilité et calculent leur business model en fonction de la facilité avec laquelle ils peuvent s’introduire dans un écosystème. Les cartes intégrant un transactionnel temps réel ont historiquement été sujettes à des tentatives ou à des fraudes. Elles ont été contenues en particulier, par la mise en œuvre de systèmes d’analyse comportementale et de scoring de la fraude en temps réel.

Ces outils sont devenus nécessaires pour lutter contre la fraude qui touche plus durement actuellement les autres instruments de paiements. Bien adaptés aux paiements en masse, ils présentent aussi l’avantage de détecter des comportements atypiques pour des volumes plus faibles en nombre d’opérations, mais souvent très élevés en montant.

Les alertes remontées par les systèmes temps réel d’analyse comportementale permettent de contrer de nombreuses fraudes, la fraude externe classique, la fraude interne, mais aussi la fraude de type ingénierie sociale, ou par compromission du système d’information des clients qui émettent des virements et des prélèvements. Les contrôles peuvent être variés et combinatoires reposant sur des règles paramétrables et s’adaptant au contexte du client. Ils intègrent par exemple les variables suivantes :
• quantité : volume et montant des opérations,
• plafonds et cumul sur une période donnée,
• vélocité des opérations,
• période,
• destinataire ou pays atypique,
• ubiquité et plus particulièrement cohérence entre l’adresse IP et le pays destinataire des fonds,
• temps de saisie des identifiants et mots de passe…

Syrtals vous invite au prochain Atelier UNIVERSWIFTNET à débattre de l’intérêt de la mise en œuvre des systèmes temps réel d’analyse comportementale et des impacts sur le « Back-Office Fraude », pour analyser les comportements et les alertes, puis détecter les cas de fraude avérée des faux positifs. 

no_image
Directeur de projets Expertise GRF
Menu