Interview de Ludovic NICOLLE

Interview de Ludovic NICOLLE

Interview de Ludovic NICOLLE, Directeur Trésorerie et Financements Bancaires, Bouygues Immobilier

 

1. Quelle est votre approche de la digitalisation des process ?

Pour un trésorier, la digitalisation concerne avant tout la chaîne de paiement. Après avoir passé 17 ans chez Bouygues Telecom où j’avais déjà travaillé sur ce sujet, je poursuis désormais la même ambition chez Bouygues Immobilier depuis 2 ans. L’objectif de digitalisation est triple : gagner en productivité, notamment pour supprimer des tâches administratives lourdes sur les virements papier (rédaction, parapheurs, signatures…). C’est aussi de gagner en agilité et rapidité d’exécution en accédant rapidement à des informations fiables (scan des factures en ligne, reporting…). C’est enfin et surtout de gagner en sécurité avec la mise en œuvre des workflow de signatures électroniques sur les paiements, de la traçabilité et des contrôles de cohérence, notamment sur la véracité des coordonnées bancaires.

 

2. Quels sont les enjeux et les freins selon vous de la transformation digitale ?

L’un des principaux enjeux est de bien cadrer le projet cible afin d’avoir une vision globale et macro des outils et process à mettre en œuvre pour les rendre évolutifs et fluides. C’est aussi l’occasion de revoir et d’actualiser les procédures existantes ou d’en formaliser de nouvelles. Cela passe, si possible, par une uniformité des pratiques : par exemple, une seule plateforme de communication bancaire pour toutes les entités du groupe. Quant aux freins, ils sont généralement liés au coût du projet et à l’adversité aux changements. Les projets de digitalisation sont souvent transversaux faisant intervenir des acteurs issus de cultures ou de sensibilités différentes comme des informaticiens, des financiers, des juristes pour les aspects contractuels mais également, selon les projets, des acheteurs, des opérationnels… Bref, une mobilisation totale de tous les intervenants est nécessaire pour réussir la digitalisation des process.

 

3. Comment avez-vous été amené à travailler avec Syrtals ?

Nous avons fait appel à Syrtals dans le cadre de notre projet « modernisation et sécurisation des moyens de paiement ». Nous avions besoin d’un chef de projet capable d’animer et de coordonner les différents acteurs, de challenger les processus cibles mais aussi de clarifier et creuser certains points sensibles. Il fallait également un expert capable de rédiger des cahiers de tests et de recettes. Nous avons donc fait appel à Syrtals pour sa compétence dans ces domaines.

no_image
Directeur Trésorerie et Financements Bancaires, Bouygues Immobilier
Menu