La Blockchain pour sécuriser et optimiser les échanges

La Blockchain pour sécuriser et optimiser les échanges

Le développement de la blockchain en trade finance annonce l’amélioration des conditions d’échanges commerciaux. Hors sa dimension digitale et innovante, on la vante de pouvoir aussi simplifier les dossiers administratifs et faire gagner du temps à chaque partie.

80 à 90 % des échanges commerciaux dans le monde reposent sur des flux de trade finance. Ainsi, chaque innovation dans le secteur des échanges est susceptible de révolutionner une grande partie du commerce mondial. Pour ces transactions, des contrats sont rédigés entre les parties. Et cela implique que de nombreux documents circulent, souvent trop lentement, et doivent être actualisés en permanence, au moindre « changement de virgule ». Ce processus ralentit le commerce et submerge les entreprises de documents. Cette surcharge documentaire pourrait trouver dans la blockchain une solution de taille : l’accumulation de papiers se verrait remplacer par un stockage numérique et actualisable selon les évolutions du contrat.

La gestion des données via des problématiques de dématérialisation au sens large et d’archivage devient donc plus que jamais un enjeu stratégique de compétitivité. Un seul exemplaire du contrat est gardé par toutes les parties qui sont tenues au courant de son évolution. De plus, le document peut être corrigé à tout moment, la technologie blockchain permet d’identifier la véracité du document et ses mises à jour. Bien plus qu’une avancée technologique, la blockchain, base de données transparente et sécurisée, résout un problème client car elle contient l’historique – sous forme de transactions – de tous les échanges effectués. Il ne s’agit pas seulement d’innovation, mais aussi d’allègement de la comptabilité, permettant des échanges plus rapides et plus sûrs entre les parties. Un document voyage bien plus vite via la blockchain qu’avec le courrier !

Même si nous n’en sommes encore qu’au stade expérimental, l’idée derrière la plateforme blockchain est de simplifier le processus de financement du commerce international en s’éloignant de la dépendance du financement sur les documents papier.

Plusieurs entreprises comme IBM et American Express s’investissent complètement dans la mise en œuvre d’une blockchain – via la plateforme Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication (SWIFT). D’autres comme R3 et les 80 banques et institutions financières du monde entier considèrent les blockchains comme une opportunité pour accélérer les échanges du commerce international. Elles sont les pionnières de l’application de la blockchain dans le trade finance.

Menu