L’impact possible des intérêts négatifs sur le cash pooling

L’impact possible des intérêts négatifs sur le cash pooling

L’impact possible des intérêts négatifs sur le cash pooling

Depuis cet automne, l’Europe connaît une période taux d’intérêt au jour le jour négatifs. Les banques ont attendu quelques mois avant de répercuter sur leurs clients le taux interbancaire fixé à -0,20 % depuis juin 2014. Par définition, des taux négatifs reviennent pour un prêteur à payer pour placer sa liquidité, ou maintenir ses dépôts.
Les entreprises sont directement impactées par les taux négatifs dans le cadre des échelles d’intérêt. Une entreprise qui a comme condition EONIA + 0,5 % voit alors sa facturation bancaire passer à 0,45 % avec l’EONIA à -0,05 %. De même, les dépôts rémunérés peuvent devenir payants. Il est donc opportun pour les entreprises de repenser la manière dont elles gèrent les soldes de leurs comptes bancaires au quotidien. Cela peut aboutir à des économies et se traduit alors, par exemple, par le fait de ne plus laisser un seul compte créditeur. La mise en place de ZBA (Zero Balancing Account) est une solution d’adaptation. La stratégie de gestion des soldes négatifs est à revoir aussi. Ces types de changements sont utiles pour optimiser les coûts bancaires, mais ne doivent pas engager l’entreprise dans une situation trop figée, car les taux d’intérêt négatifs ne sont pour l’instant qu’une situation conjoncturelle.

no_image
Directeur d'activités Cash management
Menu