L’instrument de paiement face à l’économie numérique

L’instrument de paiement face à l’économie numérique

L’instrument de paiement face à l’économie numérique

Le développement d’une économie numérique, avec l’arrivée de nouveaux acteurs, de nouvelles technologies, du Big Data bouleverse le marché des services financiers et notamment celui des paiements.

Aujourd’hui, on parle de « cross activity », de parcours numérique pour tout le monde, du petit commerçant aux grands acteurs du secteur. La banque garde un rôle fondamental. Mais c’est un nouvel ensemble de briques emboîtées dans un environnement marketing qui s’organise. L’instrument de paiement est au service du commerce. Cette évolution offre de nombreux avantages tant pour le consommateur que pour le commerçant.

Cependant, avec l’arrivée des nouvelles technologies, l’intervention de nouveaux entrants et la restructuration en profondeur des grands groupes, il faut être plus attentif au risque de fraude qui explose. Les actes malveillants sont de mieux en mieux organisés par des individus ou des groupes structurés et hautement qualifiés. La fluidité des paiements ne doit pas se faire au détriment de la sécurité.
En tant qu’experts dans la conduite du changement, nous sommes mobilisés tous les jours auprès des entreprises et des banques afin de déterminer le bon processus et la meilleure symbiose entre acteurs. Sur le plan réglementaire, la DSP2* pose le cadre permettant à de nouveaux acteurs de se positionner dans la chaîne de paiement et sur les accès aux comptes.

Tout l’enjeu aujourd’hui est de tirer profit de cette évolution en écartant le risque de pertes financières et de perte de confiance dans les instruments de paiement.

no_image
Partners PDG - Syrtals SI
Menu