L’instant payment, quel avenir ?

L’instant payment, quel avenir ?

L’instant payment, quel avenir ?

Les avancées technologiques et les nouvelles attentes des consommateurs bousculent le monde des moyens de paiement. L’instant payment représente ainsi un nouvel enjeu pour les plates-formes de compensation, les banques et l’Europe dont la finalité est l’accélération des échanges commerciaux.

L’instant payment, appelé également « paiement en temps réel », répond à un nouveau besoin : payer en quelques secondes, à n’importe quel moment, de n’importe quel endroit. Ses usages sont très variés. Ils ont été précisés par l’European Payment Council (EPC) en juin 2015. Que ce soit pour payer un objet, transférer de l’argent entre particuliers, acheter un billet, faire un don ou en recevoir, l’instant payment a les avantages de la souplesse du cash sans ses inconvénients et apparaît incontournable dans le monde du e-commerce.

Ce nouveau service a été identifié comme un enjeu important par les instances européennes en faveur de la fluidité des échanges commerciaux entre les pays membres. Mais il nécessite une harmonisation des pratiques. Certains pays sont plus avancés comme le Danemark ou le Royaume–Uni. Au niveau européen, l’Euro Retail Payments Board (ERPB), qui a pris la suite du Sepa Council, a été créé afin de favoriser le développement d’un marché intégré, innovant et compétitif pour les paiements de détail en euros. C’est en 2014 que pour la première fois l’ERPB définit l’instant payment comme « une solution de paiement électronique disponible 24/7/365 résultant d’une compensation interbancaire immédiate ou quasi immédiate de l’opération et du crédit du compte bénéficiaire avec une demande de confirmation au payeur ».

La Banque centrale européenne vient d’annoncer que l’ERPB charge les professionnels des services de paiement d’élaborer un système de paiements instantanés paneuropéens en euros. Le système devra poser les fondements de méthodes de paiement innovantes comme les paiements de particulier à particulier par téléphone mobile. Ce nouveau système devrait être opérationnel à la fin de 2017.

no_image
Directeur d'activités Nouveaux services de paiement
Menu