Gestion du risque de fraude : le choix des bons indicateurs

Gestion du risque de fraude : le choix des bons indicateurs

Gestion du risque de fraude : le choix des bons indicateurs…  

Pour gérer efficacement son risque de fraude, le choix des bons indicateurs constitue une étape essentielle.
En effet, les indicateurs se situent à la croisée des chemins entre la détection des zones de fragilité des processus de l’entreprise, la mesure de son degré d’exposition au risque de fraude, les alertes remontées vers le management (par exemple dès lors que certains seuils définis sont en voie d’être atteints) et les plans d’actions visant à lutter contre la fraude. En d’autres termes, les indicateurs sont les sentinelles qui veillent de manière permanente sur les processus et les activités de l’entreprise pour détecter d’éventuelles anomalies et prévenir les situations de fraude potentielle.

Pour être pertinents, ils doivent être objectifs, exploitables (l’entreprise a les moyens de mettre en œuvre les plans d’actions appropriés pour tendre vers les objectifs fixés), mesurables (nombres, montants, seuils, fréquences, taux…) et adaptés aux activités de l’entreprise et à la cartographie de ses risques de fraude. Ils doivent également couvrir les processus de bout en bout et peuvent donc concerner potentiellement plusieurs directions. Certains seront collectés de manière transversale (communs à plusieurs entités) et d’autres au niveau propre d’une activité ou d’une filière.

Des consolidations, sous forme de tableaux de bord périodiques, permettent d’apporter à la direction des risques et à la direction générale une vision immédiate et synthétique sur plusieurs périodes consécutives (afin de pouvoir suivre l’évolution des indicateurs) du niveau d’exposition de l’entreprise.

La définition des bons indicateurs nécessite une démarche rigoureuse d’analyse et d’expertise, impliquant certains prérequis : modélisation des processus de l’entreprise, cartographie des risques… Pouvant sembler contraignante, cette approche permet de garantir la confiance et l’agilité nécessaires à la gestion du risque de fraude.

no_image
Directeur d'activités Moyens de paiements
Menu