Offres de paiement des FinTech : quel attrait ?

Offres de paiement des FinTech : quel attrait ? 

L’arrivée des FinTech est annoncée partout. Tous indiquent que les banques vont souffrir de cette concurrence. Les FinTech sont présentées comme agiles, réactives et moins chères. Mais qu’en est-il vraiment dans le domaine des paiements ?
Les banques disposent d’une clientèle importante et d’un réseau commercial actif. Il est vrai que l’imbrication des applications et leur nombre, les contraintes de conformité, la planification des développements… rendent les créations de nouveaux produits longues et coûteuses. Mais les banques en proposent quand même.

Les FinTech s’appuient exclusivement sur le digital et proposent de nouvelles expériences clients. Leurs offres correspondent aux nouveaux modes de consommation, notamment pour les entreprises du e-commerce et du BtoC. Elles bénéficient par ailleurs de souplesse pour leurs développements, de faibles coûts structurels diminuant leurs tarifs et d’une certaine agilité pour ajuster ou faire évoluer leur offre. Les FinTech disposent donc d’atouts différenciants par rapport aux banques, mais doivent investir beaucoup plus dans la commercialisation.

Finalement, chaque catégorie d’acteurs présente des avantages et des inconvénients. La menace annoncée s’avérera finalement vraie uniquement si les offres des FinTech paraissent plus faciles d’utilisation, moins chères, plus sécurisées que celles des banques et si les FinTech inspirent plus confiance à leurs clients.

no_image
Directeur d'activités Cash management
Menu