À quand le cash management en temps réel ?

À quand le cash management en temps réel ?

À quand le cash management en temps réel ?

L’arrivée de l’Instant Payment présage de modifications dans les usages des moyens de paiement. Les prévisions indiquent qu’il va se substituer aux règlements en espèces, en chèques et, à la marge, en carte. Il représente également une nouvelle approche de la gestion des encaissements, grâce à la disponibilité immédiate des fonds, de l’ordre de quelques secondes. Arrêtons-nous sur cette immédiateté et ses impacts sur la gestion de trésorerie.

Prenons le cas d’une entreprise travaillant dans le secteur du B2C qui fait le choix de proposer à ses clients de payer par Instant Payment dans l’ensemble de ses points de vente. Elle encaisse donc dorénavant des paiements immédiats chaque jour d’ouverture de ses magasins, samedi compris, voire le dimanche également. Le trésorier avait pris l’habitude de s’appuyer sur les prévisions issues des encaissements quotidiens en fonction du moyen de paiement. Il n’avait pas besoin d’anticiper d’encaissements pour le week-end, sauf à la marge. Cette méthode lui apportait une gestion fine de ses soldes du fait de la prévisibilité des montants et des jours d’encaissement.

Avec l’Instant Payment, cette démarche nécessite une adaptation pour la partie du chiffre d’affaires encaissé immédiatement. Outre la prise en compte de la progression de la part de l’Instant Payment dans les encaissements quotidiens, le trésorier anticipe désormais des soldes davantage créditeurs que précédemment. Il va donc, en fin de matinée, anticiper ces encaissements en fixant un solde négatif sur ses comptes, qui seront en fin de journée revenus proches de zéro grâce au chiffre d’affaires réalisé. Enfin, le vendredi il anticipera les encaissements du samedi et éventuellement du dimanche en gérant un compte très débiteur et dont le retour proche de zéro se fera avec les encaissements du week-end. Dans un premier temps, c’est la seule approche qu’il pourra mettre en œuvre.

L’encaissement en temps réel du chiffre d’affaires fait évoluer les soldes et soit nécessite une bonne anticipation du trésorier, soit doit permettre un ajustement de la gestion des soldes, également en temps réel. La logique voudrait donc que les trésoriers aient alors la possibilité de réaliser des virements d’équilibrage en cours de journée, au moins au sein d’une même banque, pour finalement arrêter leur gestion de trésorerie en fin d’après-midi. Pour cela, les banques doivent mettre l’information du solde en temps réel à disposition grâce aux relevés intraday, ou plus simplement par la consultation des soldes sur Internet. Si le trésorier a plusieurs banques, il fera sans doute appel à un agrégateur d’informations, qu’il choisira parmi ses banques ou des FinTech mais il s’agit là d’un autre sujet.

L’arrivée de l’Instant Payment enrichit donc le panel des solutions d’encaissement, mais elle ouvre également de nouveaux horizons à la gestion de la trésorerie. Le délai de mise en place du cash management en temps réel n’est pas connu aujourd’hui, mais les barrières à sa mise en place pourraient rapidement être levées.

no_image
Directeur d'activités Cash management
Menu