Pourquoi investir dans la modernisation des processus de contractualisation et d’implémentation des contrats de Cash Management ?

Philippe-Legendre-3-e1569913980942

Philippe LEGENDRE

Directeur d'activité
Transformer les processus est la clé de l’innovation et de l’adaptation des outils informatiques au rythme du business en respectant les spécificités de l’organisation pour se démarquer de la concurrence. Le but est d’offrir un parcours client fluide, simple, plus personnalisé et indépendant du canal. Améliorer les processus client devient la priorité pour attirer des prospects et fidéliser la clientèle.

Pour moderniser la contractualisation des contrats de Cash Management, il est important de bien connaître les offres et les services (avec les options par défaut, les options défensives), de prendre en compte rapidement les nouvelles offres et les nouveaux contrats, d’offrir une vision complète de l’équipement d’un client en interne et en externe, de disposer d’une implémentation optimisée, de piloter de bout en bout le processus, de réduire les délais et améliorer la qualité.

Un processus métier manipule des données et des documents. La modélisation des processus back office tout comme l’expérience Client permettent d’identifier les différents points de contact. Une gestion documentaire optimisée et digitalisée améliore la collaboration entre les acteurs et offre une vision complète et partagée.

L’automatisation des tâches à faible valeur ajoutée permet, quant à elle, de mobiliser les compétences pour contribuer à la croissance de l’entreprise.

Le Cash Management est une véritable ligne métier intégrée à la stratégie globale de la banque. La contractualisation et la mise en place du contrat de Cash Management sont marquées par des innovations dont les bénéfices sont partagés entre les deux parties (l’entreprise et la banque). Ils permettent de professionnaliser le processus, de satisfaire le client, d’être plus rapide et efficace, de rationaliser les coûts d’implémentation et d’améliorer la qualité.

L’e-BAM, une initiative de l’interbancaire, contribue à l’effort de standardisation, de dématérialisation et de centralisation de la gestion des comptes et des pouvoirs bancaires (administration des comptes et des règles de signature électronique). Il est en cours de mise en place. La solution s’appuie sur des messages SWIFT. Elle couvre une partie du périmètre et est encore relativement peu déployée.

Article précédent
INTERVIEW de Jean GUILLAUME
Article suivant
Le paradoxe temporel de la digitalisation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu